A propos d’Emile Ouosso Ministre du transport routier au Congo

Homme politique congolais, Emile Ouosso a occupé plusieurs postes ministériels sous le gouvernement du président Denis Sassou-Nguesso. Voici l’essentiel à savoir sur la vie et le parcours de celui qui est depuis 2017 jusqu’à maintenant le ministre du Transport routier au Congo.

Emile Ouosso : un parcours scolaire élogieux

Ce qu’il faut savoir à propos de Emile Ouosso, ministre du Transport routier au Congo, se résume à son parcours scolaire.

Né en 1955, Emile Ouosso est l’auteur d’un parcours scolaire et universitaire brillant. En effet, il est titulaire d’un brevet de technicien comptable obtenu au collège technique de la ville portuaire et industrielle de Pointe-Noire. Ensuite, il décroche avec brio son baccalauréat en techniques quantitatives de gestion au lycée technique d’État de Brazzaville.

Il s’envole ensuite pour la Roumanie où il enchaîne deux maîtrises à l’Académie des sciences de Bucarest. Il obtient sa première maîtrise en sciences économiques avant d’enchaîner avec une seconde maîtrise en marketing, commerce et relations internationales.

Après l’obtention de ces deux diplômes à l’académie de Bucarest, il dit au revoir à la Roumanie et pose ses valises en France. Il soutint brillamment son diplôme de gestion et finances d’entreprise à l’école d’ingénieurs (E.I) de Bordeaux. Ensuite, il revient en Afrique précisément à Abidjan en Côte d’Ivoire. Il s’inscrit au centre africain de management et de perfectionnement des cadres, où il a obtenu son diplôme en contrôle de gestion et audit opérationnel.

Emile Ouosso est marié et père de quatre enfants. Il adore la lecture et la méditation. Très sportif, il pratique de la natation, la marche et la course.

Le glorieux parcours scolaire de l’homme le propulsera très vite dans le monde des affaires et de la politique.

Les expériences professionnelles de Émile Ouosso

L’essentiel à propos de Emile Ouosso, ministre du Transport routier au Congo, concerne également sa carrière et sa vie professionnelle.

Après ses brillantes études, Emile Ouosso fut nommé en 1977, comme Directeur du commerce de la République du Congo sous le Président Colonel Joachim Yhombi-Opango. En 1978, il quittera ces anciennes fonctions pour travailler à la direction du marketing et de la promotion du centre congolais du commerce extérieur.

Il fut désigné comme négociateur représentant le Congo lors des travaux entrant dans le cadre des accords sur la création de l’organisation internationale des bois tropicaux. Il a été consul de Roumanie près le Congo jusqu’en 2002, où il fut démis de ses fonctions pour incompatibilité avec la fonction de député. 2007 sera l’année qui consacrera son entrée dans le gouvernement congolais. Il prit les rênes du ministère des Transports et de l’aviation. Deux années plus tard, il sera nommé comme ministre de l’Équipement et des Travaux publics, en succession de Florent Ntsiba.

Il a tenu ce nouveau portefeuille ministériel jusqu’en mai 2016. L’une des actions majeures de son séjour à la tête de ce ministère a été le projet de bitumage de 3000 kilomètres de routes. En avril 2016, il a pris la place de Firmin Ayessa et devient ainsi, ministre du Travail et de la sécurité sociale. Il tentera en 2017 de briguer un mandat au parlement congolais, mais sans succès. Emile Ouosso sera à nouveau nommé au poste de ministre du Transport routier, poste qu’il tient jusqu’à ce jour.

Emile Ouosso Ministre: Congo — Brazzaville

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store